Dans votre Update, vous avez expliqué que le Christ est resté dans le tombeau pendant trois jours et trois nuits. Le Christ n’a-t-Il pas également dit qu’Il resterait mort pendant trois jours? Puisqu’Il est mort avant d’avoir été placé dans le tombeau, a-t-Il été ressuscité et est-il resté vivant dans le tombeau pendant un moment avant d’en sortir ?

Dans Matthieu 12:40 le Christ déclare, “Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre du grand poisson de même le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre.” (Nouvelle Version Segond Révisée, 1978). Dans Jean 2:19 le Christ leur a dit, “. . . Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai.” Dans Jean 2:21 il est écrit: “Mais il parlait du Temple de Son corps.”

Dans cette section, nous traiterons des questions suivantes qui correspondent à ces versets:
1) Le Christ a-t-Il été mort pendant 72 heures précisément?
2) Le Christ est-Il resté dans le tombeau pendant 72 heures précisément?
3) Comment pouvons-nous concilier ces deux Écritures puisqu’elles semblent se contredire?
4) Le Christ était-Il mort pendant tout son séjour dans le tombeau?

Dans Jean 2:19, le Christ dit, “Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai,” Il ne parlait pas spécifiquement d’une période précise de 72 heures à compter de Sa crucifixion. Comme nous examinerons dans ce Q&R – par définition – la crucifixion s’est déroulée pendant plusieurs heures. Elle a commencé vers 9 heures mercredi matin. Le Christ est mort vers 3 heures l’après-midi. Il a été mis dans le tombeau vers 18 heures. Comme M. Armstrong l’a démontré dans son brochure, “La Résurrection N’A Pas eu Lieu un Dimanche” – le Christ devait “être ressuscité au bout de trois jours après avoir été DÉTRUIT, ou crucifié ET enseveli . . .”

Le Christ, en déclarant ce qui est écrit dans Jean 2:19, parlait du même sujet évoqué dans Matthieu 12:40, où Il mentionne de façon précise le seul signe qu’Il a donné aux Pharisiens plein de propre justice pour prouver qu’Il était le Messie. Dans Matthieu 12:40, le Christ a déclaré précisément qu’Il serait au COEUR [SEIN] DE LA TERRE pendant “trois jours et trois nuits” tout comme Jonah a été dans le VENTRE D’UN GRAND POISSON, pendant trois jours et trois nuits. C’était le signe qu’Il a donné aux Pharisiens et aux chefs religieux – le seul signe! (Remarquez qu’à Ses disciples – ceux qui ont des oreilles pour entendre et des yeux pour voir – le Christ a donné beaucoup de signes prouvant ainsi qu’Il était le Messie, lisez Jean 20:30-31).

En parlant de la manière dont il l’a fait, Il disait aux incrédules d’observer ce qui allait se passer. Il resterait dans la terre, mort et enterré, pendant une période précise de 72 heures. S’Il n’avait pas accompli ce signe, il aurait prouvé au monde qu’Il n’était pas le Sauveur. Pourtant l’ange de Dieu leur a dit, comme il est écrit dans Matthieu 28:6, “Il n’est pas ici; en effet Il est ressuscité COMME IL L’AVAIT DIT.”

Le Christ a été suspendu à un poteau de supplice le mercredi matin à la troisième heure (Marc 15:25), qui était vers 9 heures. Vers la sixième heure, mercredi midi, les ténèbres ont couvert la terre (Marc 15:33). À la neuvième heure, 3 heures mercredi après-midi, le Christ a crié de douleur (Marc 15:34-37). À ce moment-là, le Christ est mort. Il est resté mort jusqu’à ce que le Père L’appelle du tombeau, tout comme Jonas a été appelé du ventre du grand poisson. Le poisson a vomit Jonas hors de son ventre qui symbolisait sa tombe – sur la terre ferme, ce qui signifie qu’il est revenu à la vie. Jonas est resté 72 heures dans le ventre du poisson, après qu’il ait été englouti. Il n’y est pas resté plus longtemps avant d’être vomit sur la terre ferme.

Par analogie, un chrétien nouvellement converti, lorsqu’il accepte Jésus-Christ comme son Sauveur, se repent de ses péchés, se fait baptiser dans une tombe liquide, et est immédiatement ramené de cette tombe, symbolisant sa mort, son ensevelissement, et sa résurrection à une nouvelle vie (Romains 6:5 et Colossiens 2:12). Comparez ces Écritures à celles concernant la résurrection de Lazare (Jean 12:17), et aux résurrections à venir (Jean 5:28-29 et Apocalypse 20:13).

Tous ces passages prouvent que les morts sont ressuscités à la vie et qu’ils sortent de la tombe au même moment. Ils ne sont pas ressuscités et laissés plus longtemps dans la tombe, avant d’en sortir.

Nous lisons (dans Matthieu 27:57-60) que le Christ a été enseveli à la hâte le mercredi avant le coucher du soleil, le jour de préparation, vers 18 heures (avant le grand jour, le premier jour de pains sans levain avait commencé). Selon la loi juive en vigueur à l’époque, tous les morts devaient être ensevelis avant le début d’un sabbat ou d’un grand jour. Alors, le Christ a été mis dans le tombeau avant que l’heure limite soit arrivée.

Le Christ est resté dans la terre, mort, pendant une période de 72 heures à partir du moment où Il a été mis dans la terre jusqu’à ce qu’Il soit ressuscité des morts le troisième jour, juste avant le coucher du soleil. Cela devrait tomber le samedi soir vers 18 heures (Matthieu 28:6). Il a été ressuscité le troisième jour, “comme Il avait dit,” — non 72 heures à partir du moment où Il a agonisé sur la croix et où il a rendu l’âme; mais 72 heures à partir du moment où il a été mis dans le tombeau. Il est resté mort pendant 75 heures selon les écritures bibliques.

Quand les femmes se sont présentées au tombeau “Après le sabbat, au l’aube du premier jour de la semaine . . .” (Matthieu 28:1), elles ont trouvé que la porte en pierre qui scellait l’entrée du tombeau avait déjà été déplacée. Le Christ n’y était plus! Il avait déjà été ressuscité et le premier jour de la semaine allait commencer. (Rappelez-vous que les jours – selon le calendrier hébreu – commencent et finissent au coucher du soleil). Remarquez que la pierre qui scellait l’entrée du tombeau a été roulée par l’ange de Dieu afin que les femmes puissent voir qu’Il n’était plus là. Comme Il était maintenant composé d’esprit, il n’avait plus besoin de rouler cette pierre pour lui-même. Il est sortit lorsque le Père L’a appelé, tout comme Jonas est sortit du ventre du poisson et tout comme, lors de la première résurrection des saints, le Seigneur appellera, et les morts en Christ ressusciteront. Personne n’aura besoin d’ouvrir sa tombe afin qu’en sortent ces “prémices”.