La presse internationale a récemment mentionné que les catholiques, les orthodoxes, et beacoup de protestants croient que Marie était vierge pendant toute sa vie. On prétend que ceux qui étaient appelés “les frères de Jésus” dans la Bible étaient en fait Ses cousins (Zenit, le 15 mai, 2003). Est-ce également votre compréhension?

Non. La Bible révèle clairement que Marie, bien qu’elle fut vierge lorsqu’ « elle tomba enceinte (par l’action) du Saint-Esprit »(Matthieu 1:18-20 et Luc 1:27-35), a eu d’autres enfants après la naissance de Jésus-Christ. Dans Matthieu 1:24-25 (du moins dans certaines versions) nous trouvons que Joseph “n’a pas connu” Marie [une expression biblique pour l’intimité conjugale, incluant les relations sexuelles, lisez Luc 1:34] “JUSQU’À ce qu’elle eût enfanté un fils (PREMIER-NÉ).” Le mot “jusqu’à” signifie que Joseph a eu des rapports avec Mary après la naissance de Christ. Le même mot grec pour “jusqu’à” est employé dans Matthieu 2:15 et Matthieu 5:26, montrant un changement dans les circonstances après un événement donné.

De plus, Marie a donné naissance à son fils premier-né (lisez aussi Luc 2:6-7). Le mot “premier-né” est traduit du mot grec “prototokon.” Il signifie “le PREMIER-né parmi d’autres enfants,” indiquant que d’autres seraient nés plus tard. Il NE signifie PAS “seul enfant.” Le mot grec pour “seul enfant” est “monogenes.” Il est employé dans Luc 7:12, se référant à un homme mort qui était “le fils unique de sa mère.” Le Christ, cependant, N’était PAS le fils unique de Sa mère.

Les Juifs savaient que le Christ avait des frères et des soeurs, et qu’Il n’était pas le seul enfant de Marie. Remarquez ce qui est écrit dans Matthieu 13:54-56:

“Il se rendit dans sa patrie et se mit à enseigner dans leur synagogue, de telle sorte qu’ils étaient étonnés et disaient : D’où lui viennent cette sagesse et ces miracles? N’est-ce pas le fils du charpentier? Sa mère ne s’appelle-t-elle pas Marie? Et ses frères Jacques, Joseph, Simon et Jude? Et ses soeurs ne sont-elles pas toutes parmi nous ?”

Les Juifs témoignent du fait que le Christ avait quatre frères et au moins deux soeurs, si ce n’est plus. Après tout, n’avaient-ils pas demandé, “Et Ses soeurs, ne sont-elles pas TOUTES parmi nous ?”

Malgré la clarté de ces versets bibliques, certains soutiennent que le Christ n’avait pas de frères, mais seulement des cousins. Cependant, le mot grec pour “frère,” employé dans Matthieu 13:55, est “adelphos” [signifiant “un frère de la même matrice”] (lisez, aussi, Matthieu 1:3 et Matthieu 4:21.) Le mot grec pour “cousin” est “exadelphos,” signifiant littéralement, “de frères.” Ce mot N’est PAS employé pour désigner les frères du Christ.

Pendant Sa vie, les frères du Christ ne croyaient pas en Lui (Jean 7:3-5). Après Sa mort et Sa résurrection, nous trouvons cependant quelques uns de Ses frères parmi ses disciples (Actes 1:13-14 et lisez aussi I Corinthiens 9:5). Le Christ est apparu après Sa résurrection à Son frère Jacques (I Corinthiens 15:7), l’aîné de Ses frères. Jacques plus tard est devenu un apôtre influent dans l’Église du Nouveau Testament (Galates 1:18-19 et Galates 2:9, 11-12; et Actes 12:16-17 et Actes 15:13-21 et Actes 21:18). Il est aussi l’auteur de “l’Épître de Jacques” dans le Nouveau Testament.

Après la mort violente de Jacques (il a été lapidé apparemment, vers 62 A.D.), il a été remplacé par Simon, le frère du Christ, dans son rôle dans l’Église. Selon la croyance, Simon est mort aux alentours de 100 A.D.

Aucune trace n’a été conservée d’un quelconque rôle joué par le frère du Christ Jose ou Joseph dans l’Église. Cependant, le cadet de Ses frères, Judas ou Jude, a écrit “l’Épître de Jude.” Il s’identifie dans sa lettre, au verset 1, comme “le frère de Jacques,” l’aîné des frères du Christ.

La Bible indique clairement que Jésus a eu quatre frères et au moins deux soeurs, si ce n’est plus. La croyance que Marie est restée une vierge toute sa vie n’est clairement pas biblique.